Colloque International « Restaurer les bétons »

Colloque International « Restaurer les bétons »

Lundi 12 et mardi 13 Décembre 2022

L’architecture en béton fait aujourd’hui partie intégrante du patrimoine à une échelle internationale, comme en attestent les plus de 950 monuments historiques protégés en France, les récentes inscriptions sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO des œuvres de Perret et Le Corbusier, de celles de Frank Llyod Wright aux États-Unis, de la cité industrielle de l’Ivrée en Italie ou encore de l’architecture allemande du Bahaus. Depuis quelques années, la valeur patrimoniale du béton tend à être plus largement reconnue, notamment en Chine, ce que manifeste la création en cours d’un centre franco-chinois pour la conservation du patrimoine bâti.

Cependant, la restauration de l’architecture en béton reste un domaine complexe qui pose des questions patrimoniales, mais aussi techniques. À travers différentes interventions témoignant d’expériences et de pratiques professionnelles, ce colloque vise à montrer les spécificités de ce domaine, ainsi que les relations étroites qu’entretient la restauration de l’architecture avec l’histoire, la culture architecturale, et la méthodologie projet. Des aspects pratiques et techniques seront abordés, avec le développement de différents outils de diagnostic, de traitements, de méthodes de restauration et de savoir-faire sur chantier, dédiés à ce patrimoine. Pensés dans un approche pluridisciplinaire, ces échanges visent également à faire émerger des problématiques de recherche et les considérations pédagogiques qui leur sont nécessairement liées.

Ce colloque gratuit sera présenté en français ou en anglais. L’inscription est obligatoire. Il pourra être suivi par visioconférence ou à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles.

École Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles
5 Avenue de Sceaux
78 000 Versailles

Ce colloque est organisé à l’initiative du ministère de la Culture au travers du laboratoire de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles (LéaV) et du Laboratoire de Recherche des Monuments Historiques (LRMH), des Universités d’Univ-Eiffel et de l’École de spécialisation en patrimoine architectural et paysager de l’Université Iuav de Venise (SSIBA), avec le soutien de la Fondation des Sciences du Patrimoine, de l’ambassade de France en Chine, et d’ICOMOS France.

Avec la participation de :

Avec le soutien de :