Climat et patrimoine

Climat et patrimoine

Le groupe de travail « Climat et patrimoine » se focalise sur l’évaluation des impacts du changement climatique sur le patrimoine et comment celui-ci peut être vecteur de solutions.

Groupe piloté par Ann Bourgès

Créé en juin 2021, le groupe de travail « Changements climatiques » s’inscrit dans la continuité des élans institutionnels déjà à l’œuvre – en particulier la création du Comité scientifique international sur le changement climatique à ICOMOS. Il est composé de plus d’une trentaine de membres : architectes, urbanistes, ingénieurs, entreprises, et des gestionnaires de sites patrimoniaux naturels et culturels.

Partant du constat que les impacts du changement climatique sur le patrimoine culturel et naturel sont déjà actifs, le groupe de travail s’intéresse à la manière dont le patrimoine répond à ces changements. Le principal défi est donc de faire évoluer le patrimoine pour qu’il s’adapte au changement climatique et y participe positivement tout en maintenant sa valeur patrimoniale.

L’objectif principal du groupe est de faire connaître et diffuser des solutions pour faire face aux besoins concrets des acteurs sur le terrain, mais également d’identifier les besoins pour cibler un travail plus spécifique par la suite. Afin de produire un travail complet, le groupe de travail s’est divisé en trois axes – les paysages naturels et culturels, les centres urbains et le bâti, la rénovation et l’éco-restauration – afin de définir une méthodologie, d’apporter des solutions communes, et de révéler les synergies possibles à valoriser entre les trois axes.

Les trois axes de travail

A l’occasion de la Journée internationale des Monuments et des sites 2021, un mapping des réflexions du groupe a été réalisé.

Retrouver les activités de l’ancien groupe de travail « Patrimoine et normes » ici.

Les activités du groupe