A l'internationalDéclaration de l’ICOMOS sur Brasilia

Déclaration de l’ICOMOS sur Brasilia

Suite aux événements qui se sont déroulés à Brasilia le 8 janvier 2023 et qui ont conduit à la vandalisation d'un ensemble inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO, ICOMOS International a publié la déclaration suivante:

« Le site du patrimoine mondial de l’UNESCO, qui a été conçu par Oscar Niemeyer et l’urbaniste Lúcio Costa a subi plusieurs actes de vandalisme lorsque des milliers de manifestants ont pris d’assaut la Cour suprême, le Congrès national et le palais du Planalto le 8 janvier 2023. L’ICOMOS propose l’expertise de son organisation pour soutenir la restauration de cet important patrimoine de l’humanité.

L’ICOMOS soutient la condamnation émise par ICOMOS Brésil et les Comités ICOMOS des Amériques concernant les événements qui, le 8 janvier 2023, ont endommagé les bâtiments et œuvres d’art faisant partie de l’ensemble moderniste de Brasilia, la capitale du Brésil. La première – et à ce jour la seule – ville moderne à être inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO représente « une réalisation artistique singulière, une création primordiale du génie humain, représentant, à l’échelle urbaine, l’expression vivante des principes et des idéaux avancés par le mouvement moderniste ». Le week-end dernier, les bâtiments des trois pouvoirs incarnant la démocratie brésilienne (Palais présidentiel, Cour suprême et Congrès avec ses deux tours jumelles flanquées de la coupole du Sénat et de celle, inversée, de la Chambre des représentants) ont été au centre des attaques.

Ces événements à Brasilia représentent non seulement une agression contre le peuple brésilien et les processus démocratiques du pays, mais aussi contre un patrimoine culturel dont le Brésil est le gardien pour l’ensemble de l’humanité. Toute répétition doit à tout prix être empêchée. L’ICOMOS se met à la disposition des autorités brésiliennes, par l’intermédiaire d’ICOMOS Brésil, pour contribuer à la restauration de cet important patrimoine de l’humanité. »

Lisez également l’annonce de l’UNESCO.

Illustration: le Congrès national à Brasilia, Brésil par Christoph Diewald. Licence: CC BY-NC-ND 2.0